Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/05/2016

Il paraît que la fête des Mères menace la paix sociale…

fete-des-meres.jpgPar générosité d’âme, la directrice de l’école maternelle de Prignac-et-Marcamps, en Gironde, a décidé de ne pas fêter cette année les mères et les pères, mais d’organiser plus globalement une« fête des gens que l’on aime ». Un mot a été mis dans le cahier de liaison des enfants pour expliquer que la décision avait été prise « au vu de situations familiales délicates de certains enfants ».

Grande sagesse de la directrice qui a, paraît-il, reçu une avalanche de compliments. Dont cette maman qui a confié au Figaro : « J’ai été enthousiasmée de voir que l’école avait la délicatesse de penser à toutes les situations familiales des enfants qu’ils accueillent. »

Lire la suite sur Boulevard Voltaire

Vincent Lambert : le rapporteur public demande l'arrêt des soins

euthanasie.JPGLe rapporteur public de la cour administrative d'appel de Nancy (Meurthe-et-Moselle) a prôné hier la reprise de la procédure de consultation d'experts pouvant mener à l'arrêt des soins de Vincent Lambert. Le Cour rendra sa décision le 16 juin.

Me Jérôme Triomphe explique au micro de Boulevard Voltaire :

Lire la suite sur le Salon Beige

"Guerre", "psychodrame" : la presse étrangère effarée par la crise française

15178420-guerre-psychodrame-la-presse-etrangere-effaree-par-la-crise-francaise.jpgBlocage des raffineries et des centrales nucléaires, grèves dans les transports, manifestations dans plusieurs grandes villes françaises : la mobilisation contre la loi Travail se durcit ce jeudi 26 mai. Une situation tendue scrutée de près chez certains pays voisins. Dans les colonnes de la presse étrangère, les journalistes redoutent une flambée des violences. Nombreux sont les commentateurs qui voient dans le conflit social français les prémices d'une révolution.

Lire la suite

Affrontements sauvages à Calais entre des centaines d’Afghans et de Soudanais: une soixantaine de blessés

calais.jpgScènes de guerre à Calais, hier jeudi en fin d’après-midi entre environ 200 Soudanais et Afghans clandestins, avec incendies volontaires, notamment des locaux de Médecins sans frontière et explosions. Les forces de l’ordre intervenues ont été prises à partie, de même que des travailleurs sociaux. Bilan:  57 blessés, dont une quinzaine évacués vers l’hôpital de Calais, 5 dans un état grave. Parmi eux 5 travailleurs sociaux dont un grièvement blessé a reçu un projectile au visage, et deux CRS dont l’un a reçu un pavé au niveau du thorax.

Lire la suite sur lesobservateurs

26/05/2016

Pour sauver l'oligarchie républicaine: la guerre civile?

guerre-civile-france2.jpgFaut-il voir cette piste en filigrane de ce passage de l'audition du patron de la DGSI devant la commission de la défense de l'Assemblée nationale ?

Cela d’autant que l’Europe est en grand danger : les extrémismes montent partout et nous sommes, nous, services intérieurs, en train de déplacer des ressources pour nous intéresser à l’ultra-droite qui n’attend que la confrontation. Vous rappeliez que je tenais toujours un langage direct ; eh bien, cette confrontation, je pense qu’elle va avoir lieu. Encore un ou deux attentats et elle adviendra. Il nous appartient donc d’anticiper et de bloquer tous ces groupes qui voudraient, à un moment ou à un autre, déclencher des affrontements intercommunautaires.

Lire la suite sur Le Salon Beige

Incendie du véhicule de police : trois individus sur quatre relâchés !

7783285853_manifestation-une-voiture-de-police-avec-deux-policiers-a-bord-incendiee-a-paris.jpgNous venons de l’apprendre : trois des quatre individus d’extrême gauche ayant été interpellés suite à l’incendie du véhicule de police occupé par deux policiers (un adjoint de sécurité et une gardienne de la paix) viennent d’être relâchés.

Pour mémoire, la vidéo de cette scène de violence inouïe où les policiers ont été pris à partie gratuitement alors qu’ils patrouillaient à bord du véhicule administratif avait suscité une vive émotion dans l’opinion, après avoir été partagée massivement sur les réseaux sociaux. Les auteurs avaient exprimé leur haine « anti-flic » jusqu’à positionner une pancarte portant l’inscription « poulets rôtis »devant le véhicule incendié.

Lire la suite sur Boulevard Voltaire

 

Halte à la chienlit organisée par les communistes de la CGT

PDF.jpgLe Parti de la France demande au gouvernement d'assumer ses responsabilités en mettant fin aux tentatives de déstabilisation de notre pays par une minorité d'agitateurs professionnels communistes qui bloquent les raffineries et paralysent les transports.

Halte à la chienlit organisée par les communistes de la CGT
Il est intolérable que les Français subissent les agissements de ces syndicalistes subventionnés qui ne représentent qu'eux-mêmes et sont à mille lieux des préoccupations des travailleurs dont ils entravent la liberté de circuler.

Le rôle d'un gouvernement digne de ce nom est de rétablir l'ordre et de garantir la libre circulation des biens et des personnes ; si le pouvoir socialiste en est incapable, qu'il démissionne et laisse la place à des dirigeants patriotes de la droite nationale qui auront la volonté de mettre fin au désordre et au chaos social

25/05/2016

Blocage contre la Loi El Khomri : menaces sur l'approvisionnement en électricité

une-cinquantaine-de-militants-se-sont-introduits-sur-le_3823595_1000x500.jpg"Si on appuie sur le bouton, le département n'a plus d'électricité" ont annoncé, mardi soir, des syndicalistes de la CGT d’EDF qui ont investi le site stratégique de Colayrac.

Des sites de cette nature, dans le Lot-et-Garonne, il y en a trois. En clair, « si on appuie sur les boutons, le département n'a plus d'électricité ». Ce n'est pas forcément l'objectif recherché par cette cinquantaine de militants EDF qui ont investi mardi, en début de soirée, le site RTF (Réseau de transport d'électricité) de Colayrac-Saint-Cirq. Un site stratégique, selon le syndicat.

Lire la suite sur sudouest

Demandeurs d'asile plus 16% depuis janvier !

migrants.jpgLe nombre de demandeurs d'asile a grimpé de 16% depuis janvier, celui des clandestins stoppés à Menton de 80%, alors que les entrées par l'Italie explosent.

La pression migratoire se poursuit de plus belle. 20.000 demandeurs d'asile ont été enregistrés à l'Office français pour la protection des réfugiés et des apatrides (Ofpra) au premier trimestre 2016, contre un peu plus de 17.000 au premier trimestre 2015, année de tous les records, soit une hausse de 16 %.

Lire la suite sur lefigaro

08:47 Publié dans immigration | Lien permanent | Commentaires (0) | | |  Facebook

Manque d’enseignants en France: les académies se mettent à improviser

111881-salle-de-concours-j-gourdon-580x310.jpgLes écoles françaises semblent être confrontées à un grave manque d’enseignants, ce qui les pousse à prendre des décisions parfois curieuses. Certaines académies recrutent ainsi des candidats qui n’ont pas obtenu la moyenne aux concours. Que se passe-t-il et quelles pourraient être les conséquences d’une telle approche?

Lire la suite sur sputniknews