Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/05/2016

«Les dépenses en faveur des réfugiés relancent l'économie» : l'effroyable cynisme de Moscovici

moscovici.jpgPierre Moscovici, commissaire européen aux affaires économiques et financières, a fait le 3 mai une déclaration sidérante dans une interview à la presse régionale (Est Républicain, Dauphiné…) Il y affirme, le plus sérieusement du monde: «Mais oui, les dépenses publiques en faveur des réfugiés ont un effet de relance sur l'économie européenne. Nous l'avons chiffrée en novembre dernier à 0,2 à 0,3 point sur la croissance de l'Union, voire 0,4 à 0,5 point dans les principaux pays d'accueil comme l'Allemagne.»

Ces propos atteignent un niveau de cynisme effarant pour l'image de la Commission européenne, de l'Union européenne en général, et celle du Commissaire Moscovici, lui-même, homme politique socialiste français comme il se définit.

Lire la suite sur lefigarovox

Attentats de Paris : la mère d’une victime refuse que ses impôts servent à payer la défense Abdeslam

boissineau.jpgLe 13 novembre 2015, Chloé Boissinot, était assise à la terrasse du Carillon. Comme des dizaines d’autres, elle a perdu la vie dans les attentats de Paris. Aujourd’hui, sa mère refuse de payer ses impôts qui servent à financer l’avocat d’Abdeslam.

«Mes impôts ne serviront pas à payer l’avocat d’Abdeslam», a expliqué au micro d’Europe 1 la mère de Chloé Boissinot. Elisabeth Boissinot ne supporte pas l’idée que ses impôts financent la défense de Salah Abdeslam, le cerveau des attentats de Paris dans les plus de 130 personnes ont été tuées.

Lire la suite sur français.rt

Sous-marins australiens : au mieux, la France n'aura que 23% du "contrat du siècle"

sous marin.jpgOn a beaucoup parlé, ces derniers jours, de ce fameux contrat du siècle dont le gouvernement australien nous aurait honoré. Certaines chaines d’infos en continu ont même consacré une journée entière à l’évènement. Pensez donc, près de 35 milliards d’euros, ce n’est pas rien. Sauf que, en réalité, la France recevra au mieux 8 milliards d’euros. Sur plusieurs années…

Lire la suite sur loretlargent

Vue de Suisse, la France est impossible à réformer : en cause, l'absence de réelle démocratie

o-refrendum-facebook.jpgVue de Suisse, la France de ces derniers jours ne fait pas plaisir à voir.

La France s’entortille dans un projet de réforme d’une façon dont elle a le secret. Au départ, « l’avant-projet de loi El Khomri », du nom de la ministre du Travail, devait assouplir les horaires des salariés, plafonner les montants des indemnités prud’homales, préciser les motifs invoqués pour des licenciements économiques et impliquer directement les salariés dans des référendums d’entreprise.

L’idée ne paraissait pas mauvaise, mais peu importe qu’on soit pour ou contre, finalement, car on peut en parler au passé. Le projet de loi a été tellement retouché, rapiécé et modifié qu’il en est devenu méconnaissable. Et ce n’est pas fini : le texte est encore l’objet de près de 5 000 propositions d’amendements. Des élus manquent à la majorité socialiste pour faire passer le texte. Le gouvernement français envisage de recourir à l’article 49-3 de la Constitution française pour couper court aux débats. Belle démocratie !

Lire la suite sur Contrepoints

03/05/2016

Montée des «populismes», Bréxit, migrants : par quel bout l’Europe va-t-elle exploser?

drapeau ue.JPGAprès le « non » au référendum néerlandais du 6 avril, qui avait rendu « triste » le très émotif président de la Commission Jean-Claude Juncker, les chroniqueurs du GEE (Grand effondrement européen) font aujourd’hui la part belle à un autre référendum, celui à venir en Grande-Bretagne. En effet, le risque du Bréxit est a priori le plus immédiat d’entre ceux qui pèsent sur l’Union. Toutefois, un rapide tour d’horizon a tôt fait de montrer qu’il est loin d’être le seul. Au point où l’on en est, on ne se demande plus si l’UE – et en son sein la zone euro – survivra à tout cela. On se demande simplement de quelle plaie elle périra, et quand.

Lire la suite sur Metamag

08:23 Publié dans Europe | Lien permanent | Commentaires (0) | | |  Facebook

Ces facteurs politiquement peu corrects qui déterminent réussite ou échec scolaire des enfants issus de l’immigration

lycee-588x330.jpgPlusieurs données émanant d’études internationales révèlent que les enfants nés en France de parents immigrés en provenance des pays musulmans réussissent moins bien, en ce qui concerne les garçons. Les travaux du psychologue danois Nicolai Sennels expliquent pourquoi.

La réussite scolaire des enfants de l’immigration et les questions d’intégration sont aujourd’hui sur le devant de la scène, mais sont soumises d’une manière extrêmement violente à une forme de censure par la correction politique, enjoignant de considérer uniquement des questions de pauvreté, d’exclusion géographique ou sociale, ou d’origine des parents. Alors même que les batailles font rage, le croisement de plusieurs types de données permet de séparer la réussite des filles et celle des garçons et de pondérer les items politiquement corrects puisque garçons et filles sont soumis aux mêmes contraintes scolaires, culturelles et géographiques.

Lire la suite sur Polémia

Le FN favorable à la contraception et à l’IVG : comme ça, c’est clair !

fn-avortement.jpgLa déclaration tonitruante de Sophie Montel – députée européenne, conseillère régionale de Bourgogne-Franche-Comté – à la tribune du banquet organisé par le FN le 1er mai en a laissé plus d’un sans voix.

Après avoir évoqué les dangers induits pas les flux migratoires pour la condition féminine, elle a rendu hommage à Olympe de Gouges et soudain déclaré : « Nous sublimons (sic) la femme, nous défendons la libre disposition de son corps, nous défendons la sanctuarisation (sic) de la contraception et la non-remise en cause de l’avortement. […] Le machisme, le traditionalisme, le conservatisme se trouvent chez les adversaires. »

Lire la suite sur Boulevard Voltaire

Réinfo, journal d’information bimensuel du Parti de la France

02/05/2016

Vous revendez votre poussette ? Le Sénat oblige Le Bon Coin à le déclarer au fisc

le bon coin.jpgLe Sénat a imposé vendredi au gouvernement un nouvel article du projet de loi numérique, qui ferait obligation à toute plateforme en ligne de déclarer à l'administration fiscale tout revenu obtenu grâce à elle par chacun de ses utilisateurs. [...]
Le texte, qui devra être confirmé en commission mixte paritaire (CMP), impose que tout « opérateur de plateforme en ligne », qu’il serve ou non d’intermédiaire pour le paiement, devra transmettre annuellement à l’administration fiscale toute une série d’informations sur les activités de chacun de ses utilisateurs « présumés redevables de l’impôt en France »

Lire la suite sur Numerama

"Organisés", "équipés", "enhardis" : qui sont les casseurs ?

casseurs.jpgArmés de barres de fer, organisés, dissimulés par des cagoules ou des masques, ils sont une "poignée de casseurs" à se fondre dans les manifestations pour chercher la confrontation avec les forces de l'ordre: qui sont-ils et comment agissent-ils?

"Les individus interpellés jeudi ont entre 15 et 30 ans", selon une source policière parisienne. "Il y a un peu de tout, des zadistes, des précaires, des squatteurs, des libertaires, ce sont des anarcho-autonomes", explique à l'AFP une autre source policière, soulignant que "quelques jeunes issus de banlieue viennent s'agréger".

Lire la suite sur 24matins